Imprimer

ob dfbf19 laiciteNOUS NOUS FAISONS l’écho régulièrement des dérives de la majorité municipale en matière de démocratie et d’informations tronquées quand elles ne sont pas complètement absentes.C’est récurrent et épuisant tant cette majorité emmenée par Gwendoline chaudoir persiste à mépriser les élus de l’opposition. les conseils municipaux sont de plus en plus tendus. Pour illustrer l’état d’esprit de Madame le Maire, prenons deux exemples au hasard.
Le premier est relativement récent puisqu’il concerne la cérémonie du 11 Novembre. Les élus ont tous reçu une invitation à l’en tête de la Mairie de Portiragnes et de
Gwendoline Chaudoir. Première interrogation, Mme le Maire invite au nom du conseil Municipal (sic!) et de l’Association des Anciens combattants. Elle est donc
d’office leur porte parole… Ah bon ?….Deuxième couac, alors là beaucoup plus sérieux survient à la lecture de l’ordre du Jour : « 10h00 – messe en l’église de Cers à
la mémoire des anciens Combattants… ». Mais bon, on l’a interpellé à plusieurs reprises sur le fait qu’elle violait délibérément la laïcité Républicaine pour laquelle elle s’est
engagée naturellement en se présentant au suffrage de tous les Portiragnais ! Du coup, astuce de cours de récréation, elle suit cette convocation par : « (…) à l’invitation des associations patriotiques ». Ben voyons, rien que cela ! L’enfumage continue… Faudra-t-il un jour porter plainte au tribunal administratif ou simplement soumettre une nouvelle fois ce problème au sous-préfet pour ce manquement récurrent à la laïcité républicaine ? Devra-t-elle être condamnée à l’instar de Robert Ménard interdit de crèche dans les locaux municipaux de Béziers par le Conseil Constitutionnel ?

Rappelons à Madame Gwendoline Chaudoir que selon les sondages WIN/Gallup International, 63 % des Français se déclarent sans religion et que seulement 25 %
se reconnaissent catholiques. Cette dernière catégorie se divisant en trois groupes à peu près équivalents ; un tiers est pratiquant et va donc à la messe, un tiers ne pratique pas, et un tiers croit en une entité supérieure ainsi qu’à l’enfer et au paradis. Quand aux fascistes qui s’étranglent de fureur sur « le grand remplacement de la France éternelle » par des hordes de musulmans… rappelons-leur que seuls 5% des Français se réclament de cette religion.
Le deuxième exemple est lié étroitement au premier. Il a été découvert par hasard.

En consultant Facebook sur Portiragnes, nous sommes tombés sur le site du DGS Jean-Marc Dietrich. Un Directeur Général des Services est un administratif non élu, en quelque sorte un chef d’orchestre chargé de mettre en musique les décisions du maire et du Conseil municipal. Il est, par essence neutre puisque non élu, même si sa coloration politique n’est pas incompatible avec celle de la première magistrate. C’est d’autant plus surprenant que Jean-Marc Dietrich connaît le devoir de réservecar il a été également DGS de la commune de Manduel dans le Gard dont Madame le Maire Marie-Louise Sabatier était du… PS !


Il est vrai également qu’en 2014, il était lui même tête deliste à Brignon, toujours dans le Gard, et que sa liste a échoué aux portes de la Mairie. Aussi quelle n’a pas été notre stupeur de lire sur sa page publique: « La détermination de la municipalité a eu raison des gens du voyage, ils sont partis ce dimanche à 14h30. Notre belle station retrouve enfin sa quiétude, de nouveau nos amis vacanciers, nos chers administrés et nos acteurs du tourisme et nos commerçants vont vivre sereinement sous le magnifique soleil de Portiragnes ! » Diantre ! Un DGS qui, en tant que tel, émet une opinion partisane ? Et pas n’importe laquelle ! Ce commentaire, avec tous les immondes clichés sous-jacents qui vont avec, est digne des éléments de langage de l’Extrême-Droite en général et des abrutis d’Identitaires en particulier ! Que l’on soit clair, il ne s’agit pas d’interdire la parole, fut-elle très contestable, à qui que ce soit. Mais, il est évident qu’il a eu le feu vert de Gwendoline Chaudoir, l’inverse serait impensable. Pour meilleure preuve, le commentaire date du 23 Juillet. Il aurait eu largement le temps de l’effacer sur injonction de la première magistrate ou plus inattendu sur une protestation d’un des élus de la majorité municipale. Non, ceci est passé comme une lettre à la Poste. Incroyable ! Décidément la pente empruntée par la première magistrate est de plus en plus glissante. Leader d’une liste qui s’est présentée comme Divers Gauche, pour apparaître peu à peu comme réactionnaire au possible avec un soutien sans faille à Gilles d’Ettore et plus particulièrement au premier adjoint d’Agde, le frétillant et lisse conseiller départemental Sébastien Frey, passé du PS à l’UDI… Gwendoline Chaudoir n'hésite pas à faire le tour du marché de Noël en compagnie de la députée Emmanuelle Ménard, leur complicité affichée en était gênante ! Bref, toute cette tambouille droitière ne sent pas bon, cela prépare benoîtement l’arrivée prochaine à la mairie d’une équipe estampillée FN et Ménard… Insupportable et  atastrophique scénario ! Hier impossible, aujourd’hui encore un peu juste, mais demain ?